Informations pratiques

À quel âge peut-on s’inscrire au BAFA ?

Publié le 30/03/2022

Adolescentes heureuses de passer le BAFA

Bonne nouvelle pour tous les jeunes qui souhaitent se lancer dans le monde de l’animation : la formation BAFA devient accessible à 16 ans. En 2022, il ne sera plus obligatoire d’attendre l’âge de 17 ans pour participer à une formation générale BAFA.  Nous communiquerons dès que la date de mise en œuvre sera connue.

Cette réforme va certainement occasionner beaucoup d’inscriptions pour cet été. Les futurs animateurs·trices vont chercher à se former dès la mise en œuvre de cette mesure afin de pouvoir travailler le reste des vacances d’été.  

Les raisons de ce changement ? 

Le monde de l’animation volontaire connaît un manque d’effectifs et les accueils de loisirs peinent à recruter des animateurs et animatrices pour les mercredis et les vacances.  

La rareté des personnels diplômés oblige certaines communes à limiter le nombre d’enfants accueillis au grand désarroi des familles. Ce désintérêt s’explique en partie par des formations difficilement accessibles et le temps partiel subit. Chez les jeunes, c’est le prix de la formation et le manque de disponibilités qui est souvent avancé. 

Groupe de jeunes filles et garçons de 16 ans

Des lycéens et des étudiants peu disponibles 

La réforme du bac a impacté la disponibilité des lycéens. A 17 ans avec les épreuves du bac à préparer, il est devenu compliqué de se rendre disponible pour participer à 8 jours de formation. Les stagiaires se forment souvent pendant les vacances d’hiver et de printemps afin d’être prêt à travailler durant l’été. C’est aussi la période la plus chargée en révisions en vue des épreuves de fin d’année. A 16 ans, les examens sont encore loin et nombreux sont les jeunes qui souhaitent mettre à profit leur disponibilité pour trouver un premier job.  

Trouver un premier emploi plus facilement  

En France, l’âge légal pour commencer à travailler (hors apprentissage) est de 16 ans. Même avec beaucoup de volonté, trouver un premier emploi peut se révéler très compliqué voir impossible. Sans réseau ou sans coup de pouce de l’entourage difficile de convaincre un employeur de vous faire confiance. Le secteur de l’animation se montre lui beaucoup plus ouvert aux jeunes et offre de nombreuses opportunités même sans expérience professionnelle.  

Soirée pizza pour des stagiaires sur un stage BAFA en internat

Être animateur à 16 ans 

La formation BAFA ouverte à 16 ans va permettre de s’engager plus tôt en tant qu’animateur·trice auprès des enfants. Les motivations pour passer le BAFA sont multiples, mais pour une majorité l’objectif est de se former pour accéder à un premier emploi pendant les vacances scolaires. Si certaines personnes choisissent de continuer dans cette voie, pour beaucoup il ne s’agit que d’un emploi « étudiant », avant d’entrer dans la vie professionnelle.  

La formation sera-t-elle différente ? 

En tant qu’organisme de formation, nous serons attentifs et à l’écoute de ce nouveau public. Les participants sont dans une démarche volontaire et sont généralement décidés à s’investir pleinement. Le niveau d’exigence attendu pour valider une formation générale ou un approfondissement sera le même pour un stagiaire de 16 ans que pour un participant plus âgé. La formation BAFA se déroule dans un contexte relationnel bienveillant et bien-traitant qui sera reproduit lors de leur engagement avec des enfants. 

Cette réforme va cependant poser d’autres questions pour les professionnels, notamment sur la nécessité de réfléchir aux modalités d’accueil de ces jeunes animateurs. Faudra-t-il opérer des changements en termes d’apprentissage, de relation, d’image ou de responsabilisation ? Est-ce qu’un stagiaire de 16 ans est fondamentalement différent d’un stagiaire de 17 ans ?